Actualités

Actualités

Point d’étape sur l’expérimentation nationale des Observatoires Locaux des LoyersDate : 14 / 01 / 2015Depuis 2013, l’AUDAP participe à l’expérimentation nationale des Observatoires Locaux des Loyers (OLL). L’Agence fait partie des 19 observatoires pilotes qui ont pour but de fournir chaque année une photographie des niveaux de loyers dans les zones tendues de leur territoire. Ils permettent d’être des outils d’aide à la décision publique tant au niveau national qu’au niveau local en matière de politique du logement. En 2014, l’AUDAP a recueilli des données sur plus de 6 000 logements situés sur 27 communes de l’unité urbaine de l’Agglomération bayonnaise.

Des règles communes pour observer les loyers de façon scientifique et homogène partout en France
Après 2 ans d’expérimentation, le Comité scientifique national a mis au point une méthode rigoureuse permettant une observation fiable et homogène sur toute la France. Cette méthode repose sur la collecte de données relatives à des logements à la location en gestion déléguée (auprès des professionnels de l’immobilier) et en gestion directe (par une enquête téléphonique).

27 communes de l’unité urbaine de l’agglomération de Bayonne observées
En 2014, l’observation s’est concentrée sur les 27 communes de l’unité urbaine de l’agglomération de Bayonne. 4 zones transcendant les clivages administratifs ont été identifiées : le littoral, la rive droite de l’Agglomération Côte Basque-Adour comprenant le Petit Bayonne et Mousserolles, la rive gauche de l’Agglomération Côte Basque-Adour et le bassin de vie de l’Agglomération (regroupant des communes du Seignanx, de Nive-Adour, d’Errobi et de l’Agglomération Sud Pays Basque). Chaque zone a ses propres objectifs en termes de logements à la location en gestion déléguée et en gestion directe, de typologie du T1 au T5 et plus et de forme, de la maison individuelle à l’appartement.

Plus de 6 000 logements collectés pour analyser les niveaux de loyer pratiqué
A la fin de l’année 2014, l’AUDAP a transmis à l’Observatoire des Loyers de l’Agglomération Parisienne (OLAP), qui a pour mission de traiter les données collectées par les observatoires locaux, plus de 6 000 logements, collectés tant auprès des professionnels de l’immobilier que par l’enquête téléphonique.
Les résultats devraient être fournis par l'OLAP à la fin du premier trimestre 2015, et une diffusion grand public est envisagée si les résultats sont suffisamment fiables au niveau statistique.

En savoir plus :

Sujet(s) en relation :

Contact :

Marc Laclau
Chef de projet
Agence d’Urbanisme Atlantique et Pyrénées
Tél. 05 59 46 46 50 34
marc.laclau@audap.org

Planification | 2ème séminaire PLUi organisé par l’AUDAP, le 03 décembre dernier, sur les enjeux énergétiques et environnementauxDate : 17 / 12 / 2014Dans le cadre de notre partenariat, l’ADEME et l’AUDAP ont co-organisé le 03 décembre dernier à Pau un séminaire sur les enjeux environnementaux et énergétiques dans les Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux. Près de 80 personnes, élus et techniciens venus en majorité du Béarn, du Pays basque et des Landes, ont répondu présents. Elles ont pu prendre connaissance des grands enjeux environnementaux auxquels les politiques de planification urbaine doivent répondre et de la manière dont des territoires pionniers les intègrent dans leurs PLUi.

Séminaire PLUi ADEME - AUDAP

Un accord-cadre ADEME / FNAU
Dans la poursuite des évolutions réglementaires de ces dernières années se traduisant par un «verdissement des documents d’urbanisme», c’est tout naturellement que l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) et la Fédération Nationale des Agences d’urbanisme (FNAU) se sont rapprochées et ont convenu et signé en mai 2013 un accord-cadre national.
Partageant cet intérêt commun d’une meilleure prise en compte des enjeux de développement durable dans les démarches de développement urbain et territorial, notamment des enjeux énergétiques et climatiques, l’ADEME Aquitaine et l’AUDAP ont activé cet accord en 2014.
Pour marquer d’un temps fort ce nouveau partenariat, ces derniers ont collaboré pour apporter aux acteurs locaux un premier éclairage sur le contexte réglementaire en termes de PLUI et d’environnement. Ce temps s’inscrit dans le prolongement du séminaire sur le PLUi organisé avec l’ADCF le 22 octobre dernier. Il vient préciser la dimension environnementale de cet outil de planification en s’appuyant notamment sur des exemples pionniers proches de chez nous.

Anticiper les évolutions climatiques et la transition énergétique
Difficiles à approcher à l’échelle d’une commune, les enjeux environnementaux prennent au contraire tout leur sens dans une approche intercommunale de l’urbanisme. L’exercice de PLU intercommunal devient ainsi un outil privilégié pour mobiliser plus de moyens (humains, techniques, financiers, …) et porter un regard nouveau plus à même de traduire la réalité d’un fonctionnement écologique ou encore d’anticiper les évolutions climatiques et la nécessaire transition énergétique.
C’est ce que nous ont notamment montré les témoignages des PLUi des communautés de communes d’Arize et d’agglomération d’Agen. En effet, dans un territoire rural disposant de très peu de moyens mais portant de grandes richesses écologiques, le PLUi de l’Arize (1er PLUi d’Ariège) a permis d’associer des partenaires techniques et financiers à la démarche pour conduire une approche écologique très poussée. Les études réalisées ont permis aux élus de définir une Trame Verte et Bleue reposant sur de solides bases de connaissances. Grâce à l’approche intercommunale une vision globale a défini de grands enjeux écologiques qui se sont traduits finement à travers 4 secteurs géographiques cohérents par l’identification de zones à préserver/restaurer ou encore l’identification des points de conflits existants ou potentiels, etc…
Le diagnostic réalisé dans le cadre du PLUi d’Agen a permis notamment de faire émerger de grandes différences de température entre ville et campagne grâce à une approche novatrice des gradients thermiques. Celui-ci s’est traduit par l’identification d’espaces agricoles dont la préservation est nécessaire en vue « de rafraichir » les espaces urbains de la ville d’Agen. Un nouvel enjeu demandant une solidarité entre territoires, entre communes a ainsi été inscrit dans ce projet grâce à cette approche intercommunale.

En savoir plus :

Contact :

Cécile GALLATO
Chargée d'études Environnement
Agence d’Urbanisme Atlantique et Pyrénées
Tél. 05 33 64 00 33
c.gallato@audap.org

Enquête téléphonique sur les loyers du parc privéDate : 21 / 11 / 2014De la fin octobre à la mi-décembre, l'Agence d'Urbanisme Atlantique & Pyrénées réalise une enquête téléphonique à destination des locataires en gestion directe et des propriétaires bailleurs de l'agglomération bayonnaise et de ses alentours.

Si vous résidez dans l'unité urbaine de l'Agglomération de Bayonne (27 communes concernées* auxquelles s'ajoutent Ondres et Saint-Pée-sur-Nivelle) vous pouvez être contactés pour y participer. L'enquête téléphonique est un dispositif de collecte d'informations sur les niveaux de loyer pratiqué qui s'inscrit dans le cadre de l'observatoire local des loyers mis en place dans la loi ALUR.

*Les 27 communes de l’unité urbaine de l’Agglomération bayonnaise : Anglet, Bayonne, Biarritz, Bidart, Boucau, Ahetze, Arbonne, Ascain Biriatou, Ciboure, Guéthary, Hendaye, Saint-Jean-de-Luz, Urrugne, Saint-André-de-Seignanx, Saint-Martin-de-Seignanx, Tarnos, Arcangues, Bassussarry, Jatxou, Larressore, Ustaritz, Lahonce, Mouguerre, Saint-Pierre-d'Irube, Urcuit, Villefranque

En savoir plus :

Contact :

Marc LACLAU
Chef de projet
Agence d'Urbanisme Atlantique et Pyrénées
Tél. 05 59 46 50 34
marc.laclau@audap.org

12345678910111213

Powered by CMSimple_XH | Template by Inca | (X)html