h  Info lettre

RObservatoire partenarial

l Flux rss

CNous contacter

Actualités détaillées
Date : 12 06 2013
Lundi 13 mai 2013, le SCoT de l’agglomération de Bayonne et du Sud des Landes était arrêté à la quasi-unanimité.  Ce projet est le fruit de 4 années intenses de débats, d’études diverses, de collaboration avec l’ensemble des collectivités, structures publiques ou associatives… sans éluder les années de réflexion qui ont précédé la relance concrète d’élaboration du SCoT opérée en 2009. L’Audap, en tant que maître d’œuvre, a eu en charge la réalisation technique du projet.

Le Schéma de Cohérence de l’agglomération de Bayonne et du Sud des Landes traduit l’ambition des élus, représentant les 48 communes et les 6 EPCI du périmètre, pour les 15 prochaines années. Bien vivre ensemble, aujourd’hui et demain sur ce territoire passera désormais par une meilleure préservation de l’agriculture, de la biodiversité et de la ressource en eau ainsi qu’une plus grande proximité entre l’habitat, l’emploi, les services et la nature préservée.

Un document d’urbanisme ambitieux
Ce territoire s’engage ainsi résolument en faveur d’un urbanisme et d’un développement durables dans la continuité du Grenelle de l’environnement. Il favorise l’émergence d’une nouvelle façon de concevoir, construire, faire évoluer et gérer les équilibres entre les espaces urbains et les espaces naturels et agricoles.
Concrètement, le SCoT propose un projet commun de territoire devant permettre de :

  1. réduire l’empreinte environnementale du développement et mettre un terme au mitage pour préserver la biodiversité et pérenniser les activités agricoles ;
  2. recentrer le développement dans les centralités existantes pour privilégier la proximité des fonctions et favoriser les modes de déplacement les moins énergivores ;
  3. favoriser le développement économique, en particulier lorsqu’il est compatible avec le développement durable et qu’il s’adosse aux ressources locales, et encourager le développement de zones d’activités économiques à l’intérieur du territoire ;
  4. construire plus de logements mais mieux, en les localisant dans les bourgs, les villages et les quartiers mais aussi en cherchant à rénover le patrimoine existant ;
  5. maîtriser l’insertion urbaine et environnementale des développements commerciaux, en privilégiant leur localisation en centralité et à défaut – pour le grand commerce – en le fléchant dans des zones dédiées, telles qu’identifiées dans le projet.

Un cadre de références dans le respect des spécificités de chacun
Désormais, les collectivités qui interviennent sur le territoire du SCoT veilleront, chacune dans leur champ de compétences, à inscrire leur action dans ce cadre, à travailler de concert et à contribuer au dialogue constructif entre les diverses échelles d’intervention (depuis les opérations d’urbanisme jusqu’aux schémas régionaux, en passant par les incontournables PLU, PLH et PDU…).
La procédure administrative est en cours, en vue d’une approbation en fin d’année 2013. L’audap poursuit son accompagnement, en contribuant dans le cadre de l’ensemble de son activité à favoriser la mise en œuvre de ce projet.

En savoir plus :

Sujet(s) en relation :

Auteur :

Létizia Delorme | Chef de projet « SCoT Bayonne Sud-Landes » Agence d'Urbanisme Atlantique et Pyrénées 05 59 46 50 22 l.delorme@audap.org
 
Mot(s) clé(s) : aménagement du territoire  |   SCoT  |  
 
Retour
 
© ICI 2002-2014 | Powered by CMSimple | Hébergement : aditu | Connexion